Les Eveilleurs, Tome 2: Ailleurs, de Pauline Alphen, Hachette, 2010, 354 pages, 14€, 9782012021143.

Les_Eveilleurs_2

Résumé:

Je n’ai pas remercié mon père, je n’ai pas souhaité bon anniversaire à mon frère. Je n’ai pas remercié je n’ai pas souhaité mon père mon frère mon père mon frère frère frère... Trois jours qu’elle errait dans le dédale qui reliait le château de Salicande aux grottes dissimulées dans la montagne. Trois jours qu’elle essayait de retrouver son chemin, tailladée par l’angoisse et l’urgence, passant de grotte en grotte, de couloir en couloir, tournant en rond, se récitant cette phrase tant de fois qu’elle perdit le sens des mots. Trois jours que Claris avait disparu.

Mon avis:

Ce deuxième tome est très différent du premier, même si on y retrouve les personnages là où on les avait laissé, et que le style de l'auteur est toujours si agréable. Alors que le premier tome (cf mon article) mettait en place les personnages, le monde "rétro-futuriste" de Salicande et pullulait d'actions et de rebondissements, ce tome là est beaucoup plus lent. Les personnages principaux sont séparés, et chacun essaie d'avancer dans l'aventure, mais ce parcours est essentiellement intérieur.

Claris sombre dans une sorte de folie amnésique et se réveille sur une île inconnue. Les passages la concernant alternent dans le roman avec ceux des autres personnages, mais ils sont comme hors du temps et de l'espace. J'ai beaucoup aimé cet endroit, et l'auteur écrit tout avec énormément de poésie en ce qui concerne cette île. Tout est centré autour des émotions, des sens, des regards avec les îliens... Ces passages sont à chaque fois des petits bijoux littéraires...

Jad et Ugh, suite à la catastrophe du château qui a tué plusieurs personnes, sont "entre-deux mondes", ni vivants ni morts, ils sont dans les limbes... Cette expérience à la fois intellectuelle et surnaturelle semble les pousser à la réflexion, et leur permet d'avancer quant à la compréhension de leur nature. Ils y rencontrent Gabriel, un ange qui les accompagne dans cette aventure intérieure.

Blaise veut retrouver les jumeaux et Uhg, mais il doit aussi anoncer une nouvelle à Maya. Une fois de plus, ces deux personnages hauts en couleurs nous offrent des instants magiques, drôles et profonds. On découvre plus Maya et son caractère si mystérieux et fort. Là encore, les passages reproduisant ses écrits sont d'une beauté rare dans la littérature jeunesse actuelle... Et ses pensées et émotions face à la perte de son mari sont bouleversantes. Elle vit les épreuves avec un courage et une grâce absolue.

Pauline Alphen profite de ce tome plus calme et profond pour explorer les caractères des personnages de l'histoire, et laisser libre court à sa plume vraiment poétique. L'univers qu'elle a su créer s'étoffe en cela un peu plus à chaque page, et on est vraiment submergé par l'atmosphère du roman à chaque fois que l'on s'y plonge.

Ce second tome m'a donc totalement séduite: même s'il est différent du premier en bien des points, il est d'égale qualité. Il porte merveilleusement son titre: les héros sont "ailleurs, et c'est là que Pauline Alphen nous entraîne dans le sillage de ses mots... Je trépigne en attendant la sortie du tome 3, pour voir ce que l'auteur sera aller trouver pour nous émerveiller une fois de plus!

Je ne peux que recommander cette lecture, qui est très différentes de beaucoup de romans jeunesse du même univers littéraire. Et l'écriture de Pauline Alphen vaut à elle seule qu'on ose s'y plonger.

Retrouvez les premières pages du livre ICI!

Pauline Alphen vient de publier un petit roman jeunesse, indépendant de cette série, intitulé Gabriel et Gabriel. Un autre petit bijou à découvrir, en Livre de Poche Jeunesse.