Les Vivants, Tome 1, de Matt de la Peña, Robert Laffont (Collection R), 2014 (parution le 13 mars), 396 pages, 16.90€, 978222113933X.

9782221139332

Résumé:

Shy, jeune Américain d'origine mexicaine, a choisi ce job d'été pour mettre de l'argent de côté. Quelques mois à bord d'un luxueux navire de croisière vont lui permettre d'engranger les pourboires. Il sera ainsi en mesure d'aider sa mère et sa soeur à régler les factures. Que demander de mieux ? Des bikinis à ne plus savoir où regarder, des buffets garnis à volonté, et peut-être même une fille ou deux. Après tout, chaque croisière rassemble des gens de tous les âges et de tous les horizons...
Mais lorsque le tremblement de terre le plus destructeur jamais enregistré dévaste la Californie, la vie de Shy bascule. Et ce séisme n'est que le premier d'une longue série de désastres. Ceux qui sont encore vivants devront se battre pour le rester...
Ce premier tome d'un dyptique a tout d'un grand roman : thriller réaliste sur fond d'apocalypse, roman survivaliste bourré d'action et de rebondissements, Les Vivants n'en oublie pas pour autant d'inclure des considérations morales et sociales, ainsi qu'une bonne dose de romance.

Mon avis:

Une fois de plus, la collection R frappe un grand coup en sortant un roman haletant, angoissant, et captivant. L'auteur parvient avec un talent fou à maintenir une atmosphère tendue grâce à un suspense bien présent. Il joue avec nos nerfs au rythme de sa plume, alternant les moments forts et violents avec des temps d'attente angoissante, ou de faux relâchement. Ce type d'écriture est très cinématographique, et on retrouve dans ce premier tome tous le éléménets d'un bon scénario de film catastrophe hollywoodien.

Les personnages principaux, dont Shy et la belle Carmen, sont attachants malgré leur perfection, et nous suivons leurs aventures en retenant notre souffle avec eux. Les passages plus romantiques sont aussi très bien réalisés et plairont aux amateurs de romance "caliente" ! Ce roman est un savant mélange des genres, et si le résumé et la couverture indiquent dès le départ qu'une catastrophe sans équivalent suivie d'un naufrage digne du Titanic sont à prévoir, on ne se lassent pas pour autant d'en suivre chaque seconde la boule au ventre. Mais au-delà du thème apocalyptique, Matt de la Peña distille de nombreux éléments intriguants qui font de ce livre un bon thriller, à l'intrigue assez simple, mais intéressante. Les personnages secondaires sont particulièrement intriguants, à l'image de Cireur et Addie, et laissent présager des rebondissements inattendus. La fin du roman est assez ouverte, et je ne sais pas quelle direction l'auteur veut prendre, mais on sent que tout est bien pensé et construit.

J'ai en tout cas hâte de connaître la suite et fin de ce diptyque, et ne vais probablement pas attendre la traduction française (de bonne qualité et moderne d'ailleurs) pour me jeter sur le tome 2 prévu en VO à l'automne 2014.

Alors, si vous ne craignez pas le mal de mer et les émotions fortes, plongez dans l'aventure, et préparez-vous à souffrir !!!